28 Décembre 2012, 16:13

Plus de 200 personnes ont découvert les monuments locaux dans les lumières de la nuit

Article de Monsieur Ahmed Taghza publié dans l’écho républicain

Un jour critique pour l’avenir de l’humanité sur terre et un prince en haut d’une colline qui accueille les visiteurs. La nocturne drouaise a tenu toutes ses promesses.

Il est 18 heures, ce vendredi, jour annonciateur de la fin du monde selon le calendrier maya, quand soudain 200 personnes déambulent dans le centre-ville de Dreux. Elles se rassemblent devant l’office de tourisme de l’agglomération drouaise, cour de l’Hôtel-Dieu. En longeant la patinoire, en Grande-Rue-Maurice-Viollette, le cortège se voit fusiller du regard par des passants ahuris, ébahis et craintifs devant un éventuel rassemblement d’une secte apocalyptique locale.

Guidé par deux belles femmes, Estelle Marsay, et Stéphanie Landais, sa directrice, le groupe entame une exceptionnelle randonnée nocturne dans les rues de la ville, qui va l’amener sur les remparts et au pied de la chapelle royale.

Un spectacle magique

« Dans le cadre de sa mission d’animation, l’office de tourisme de Dreux-Agglomération et ses partenaires proposent une déambulation festive. En plein coeur des fêtes de fin d’année, l’office et la chapelle royale invitent les Drouais et les autres à découvrir, en famille et entre amis, les illuminations du centre-ville de Dreux et la superbe mise en lumière du beffroi et de la chapelle royale », explique Michel-Etienne Augustin, l’un des vice-présidents de Dreux-Agglomération, accompagnateur de la balade drouaise. Un discours qui dissipe, immédiatement les malentendus, alors que les participants se félicitent du temps clément et de l’ambiance chaleureuse qui règne le long du parcours.

Ainsi pour la troisième année consécutive, l’office de tourisme offre aux amateurs de randonnées magiques et nocturnes de faire le tour du centre-ville et surtout d’emprunter le chemin de ronde et les marches anciennes menant au sommet de la cité durocasse et au coeur de son histoire. « Nous sommes un couple de jeunes retraités, installés à Dreux depuis cinq ans. Nous adorons les visites commentées des monuments de la ville », lancent Sylvain et Nicole Ricolleau tout en marchant dans le noir du chemin de ronde, entrecoupé d’éclairages au sol.

Une surprise de taille attend les randonneurs à la chapelle royale

Après les explications documentées des guides de l’office de tourisme sur le merveilleux panorama nocturne de Dreux, une surprise de taille attend le public. Au pied de la chapelle royale éclairée mais entourée de noir dense, se tient le prince des lieux, Jean d’Orléans, sa femme, son fils et sa petite princesse dans sa poussette.

Aux chuchotements succède le silence, et Jean d’Orléans se lance à raconter l’histoire des lieux qui reste inséparable de celle de la famille d’Orléans. Après un verre de vin chaud, les marcheurs allument une centaine de lampions pour descendre au point de départ. Le conte de Noël est entier et le plaisir est total !

Rendez-vous. Vendredi prochain, la deuxième nocturne drouaise partira à 18 heures devant l’office de tourisme, cour de l’Hôtel-Dieu, jusqu’à la chapelle royale de Dreux. Visite gratuite, en présence du prince Jean d’Orléans qui racontera l’histoire de sa famille autour du monument funéraire.

Ahmed Taghza

ahmed.taghza@centrefrance.com

 

photo: Ahmed Taghza

 

http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/pays/pays-drouais/dreux/2012/12/23/plus-de-200-personnes-ont-decouvert-les-monuments-locaux-dans-les-lumieres-de-la-nuit-1384533.html

shareOnFacebookshareOnTwetter